Saint-Nazaire : Top Sono’r à la recherche d’un local en urgence

Le magasin de sono, éclairage et vidéo, recherche un local après plusieurs inondations successives, résultat de travaux de réhabilitation menés au-dessus de son commerce.

Publié le 08 Octobre 2021 à 15:22.

​Samuel Gautron ne décolère pas. Des années, une vie de travail, pour se retrouver avec tout son stock de matériel ruiné par l’eau dégoulinant du toit ou des escaliers descendant de l’étage supérieur. C’en est trop pour le commerçant qui subit, impuissant, les conséquences de l’enlèvement de la toiture au-dessus de son local par une entreprise mandatée par la CARENE. Sans précautions suffisantes pour assurer la protection de l’activité qui se situe en-dessous…

Plus de toiture depuis le 7 septembre dernier

Tout commence le 7 septembre, lorsque une entreprise mandatée par la CARENE (propriétaire des lieux), enlève la toiture amiantée du bâtiment situé à l’angle de l’avenue Commandant L’Herminier et de la rue Lazare Hoche, et dont le rez-de-chaussée est occupé par Top Sono’r. Mais l’entreprise repart sans prendre le temps de bâcher…« De gros orages étaient annoncés dans la nuit du 7 au 8 et il n’ont pas bâché…Résultat… Magasin inondé. L’eau coulait par le plafond sur le matériel et le mobilier. Infiltration d’eau sur plus de 300 m2 ! » déplore Samuel Gautron. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais le commerçant n’était pas encore au bout de ses peines. Les bâches utilisées dès le lendemain du sinistre ne sont pas correctement posées, et le cauchemar recommence aux pluies suivantes.« Le toit a ensuite été couvert de bâches, avec des jours un peu partout, qui ont commencé à s’ouvrir dés le lendemain. Il est retombé de l’eau dans la nuit du 14 au 15, une semaine après…. Deuxième inondation et le toit toujours pas couvert…!!! » continue le commerçant. Et le nouveau toit dans tout ça ?« Malgré plusieurs relances, l’entreprise qui devait poser la nouvelle toiture à compter de mi-septembre n’est à ce jour, toujours pas intervenue » commente la CARENE.

Les bâches enfin posées le 30 septembre n’étaient pas suffisantes

C’est finalement deux semaines plus tard, le 30 septembre, que des bâches supplémentaires sont posées sur le sol, le long des murs et sur les trémies de l’escalier. « Malheureusement, ce dispositif n’a pas été suffisant pour contenir les très fortes pluies et le vent fort du weekend dernier, occasionnant des dégâts importants dans les locaux des futurs bureaux de la CARENE et dans celui de Top Sono’r, locataire de la CARENE » explique la Communauté d’agglomération, en constatant la nouvelle inondation subie par Samuel Gautron le samedi 2 octobre, alors que le département était placé en vigilance rouge pluie-inondation. « Presque tout le matériel a pris l’eau et continue à prendre l’eau , l’humidité va terminer d’attaquer ce qui n’avait pas été touché » se lamente le commerçant.

​L’urgence : trouver un nouveau local pour assurer son activité

Des bâches ont été posées par une nouvelle entreprise mandatée par la CARENE le 5 octobre, et Samuel Gautron espère ne plus revivre ces épisodes cauchemardesques. « Je suis toujours vivant, mais à quel prix ? » regrette-t-il, alors qu’il doit maintenant trouver en urgence un nouveau local pour continuer son activité. Il regrette aussi amèrement n’avoir eu pour interlocutrice à la CARENE, que la personne en charge des travaux de réhabilitation, mais aucun message de la direction, située pourtant à 50m de là.« J’ai eu plusieurs propositions de la CARENE pour me reloger mais elles ne sont pas adaptées » continue-t-il. L’une est située Zone de Brais, un secteur trop éloigné pour le commerçant, et avec un loyer beaucoup plus cher. « La CARENE me propose de payer la différence de loyer, mais ne me précise pas pour combien de temps. Et ne me précise pas non plus quand je pourrai revenir, ou même si je pourrai revenir ». Une solution temporaire pour 4 mois lui est également proposée« mais si je compte un mois de déménagement puis un mois de réemménagemet, ce n’est pas valable »explique-t-il.

A la recherche d’un nouveau local depuis des années

Cela fait pourtant plusieurs années que le commerçant est à la recherche d’un nouveau local pour son activité, idéalement d’une surface de 200 à 300 m2 à Saint-Nazaire. « A chaque fois que j’ai pu trouver un espace qui me convenait, il était préempté soit par la ville, ou la CARENE, ou la Sonadev, ou la SILENE…»explique Samuel Gautron. C’est aujourd’hui dans l’urgence qu’il lance un appel pour pouvoir assurer la pérennité de son activité. « Je vais faire en sorte de continuer à vous rendre service comme je le fais depuis 26 ans 12 à 18 heures par jour, toutes vos demandes seront gérées par téléphone au 02 40 22 37 38 ou au 06 09 28 11 62 » insiste-t-il sans jamais baisser les bras, en attendant de pouvoir retrouver un local pour exercer son métier avec passion, comme il le fait depuis des années.

vidéo à la une
dernières vidéos En ce moment
aux alentours
vie locale
Sorties & Loisirs
culture & spectacles
food
shopping
Business & Entreprises
Économie & Industrie
Environnement
Transport & Mobilité
Santé
Sport
Jeunesse & Éducation
Emploi & Formation
Immobilier
La Baule
Pornichet
Guérande
Saint-Brévin
Trignac
Le Croisic
PLUS DE NEWS
AGENDA

01

Oct

AU

31

Oct

10

Oct

AU

02

Jan

Post Atlantica

Post Atlantica

  • Saint-Nazaire

25

Oct

AU

02

Nov

Comme des Images

Comme des Images

  • Saint-Nazaire

29

Oct

AU

31

Oct

Halloween

Halloween

  • La Baule

29

Oct

Après-midi Halloween

Après-midi Halloween

  • Saint-Nazaire
Annonces immobilières

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire