Saint-Nazaire : sa flotte détruite par la grêle, le SNOS Aviron lance un appel aux dons

Les bateaux de compétition du club engagés aux Championnats de France ont subi un orage d'une extrême violence il y a 8 jours à Vichy.

Saint-Nazaire : sa flotte détruite par la grêle, le SNOS Aviron lance un appel aux dons Les grêlons ont atteint la taille de balles de tennis / © Romain Briand
Publié le 13 Juin 2022 à 12:02.

Cela aurait dû être un grand moment de compétition et de victoires récompensant le travail des sportifs du club d’aviron de Saint-Nazaire, ce fut un week-end de désastre avec la perte de 3 bateaux criblés de grêlons atteignant la taille de balles de tennis. Dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 juin, le SNOS Aviron, tout comme les autres clubs de France qui s’étaient déplacés dans l’Allier, ont compté des pertes se chiffrant en dizaines de milliers d’euros. L’état de catastrophe naturelle reconnu par le gouvernement pour les communes touchées, ne sera cependant pas suffisant pour que les assurances remboursent le rachat total des bateaux, indispensables à la poursuite des compétitions de la saison. Un appel aux dons est lancé en ligne pour venir en aide au club qui a besoin de bateaux pour continuer à s’entraîner.

3 bateaux d’une valeur totale de 55 000 euros à l’état d’épaves

« Plus d’une trentaine de trous ont percé la coque de nos 3 bateaux. Aujourd’hui, ce sont quasiment des épaves » déplore Romain Briand du SNOS Aviron. Sur cette compétition de France Senior, les bateaux les plus performants étaient engagés. Les plus performants, mais aussi les plus chers. « 2 bateaux doubles avaient été acquis il y a 10 ans pour 30 000 euros, et le bateau 4 places acheté il y a 4 ans pour 25 000 euros » précise-t-il. Le camion du club ne s’en sort pas indemne non plus, la carrosserie cabossée par de multiples impacts.

publicité

Un investissement de plusieurs années réduit à néant

Le Ministère a reconnu l’état de catastrophe naturelle pour les communes touchées par cet orage d’une extrême violence, mais le compte n’y est pas. « Les assurances se basent sur le prix d’achat. Mais avec l’inflation qui s’ajoute au cout actuel des matériaux, racheter une telle flotte revient aujourd’hui beaucoup plus cher » regrette Romain Briand. La solidarité entre sportifs permettra dans les prochaines semaines de poursuivre les compétitions, notamment pour les plus jeunes. « Nous sommes quasiment tous dans la même situation. Nous allons essayer de nous arranger entre clubs, de récupérer ou se prêter des bateaux, mais ils sont plus anciens et pas aussi performants » indique-t-il. Une cagnotte est ouverte en ligne pour venir en aide au club.

publicité
publicité
AGENDA

04

Jui

AU

13

Jui

06

Jui

08

Jui

AU

10

Jui

08

Jui

Animation Nocturne

Animation Nocturne

  • Saint-Joachim

09

Jui

AU

10

Jui

Quai des Voiles

Quai des Voiles

  • Le Pouliguen

10

Jui

Judo Tour

Judo Tour

  • Saint-Nazaire
publicité
publicité
publicité
Toute l'actualité de votre ville
publicité
publicité
Offres d'emploi
publicité
NOS rubriques
publicité

Site web réalisé par

Studio SaintNazaireNews : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire