publicité locale
Publié par Soizick David, le 06 Septembre 2023 à 18:41.

Saint-Nazaire : le marronnier centenaire de la rue de Pornichet n’a pas survécu à l’été

Bien que classé arbre remarquable, il a fallu l'abattre lundi dernier.

Saint-Nazaire : le marronnier centenaire de la rue de Pornichet n’a pas survécu à l’été © SaintNazaireNews.fr

Du magnifique marronnier qui dominait la rue de Pornichet face au Jardin des Plantes, il ne reste plus aujourd'hui que le tronc et les branches soigneusement débités et empilés sur le trottoir. Bien affaibli depuis plusieurs années, il avait fait l'objet d'un signalement de l'association Natur-Action, et une opération de sauvegarde avait été entreprise par les services de la ville en août 2022. L'été a accéléré son dépérissement et la décision a été prise de l'enlever.

Un arbre planté en 1890

« Comme un arbre dans la ville » a-t-on envie de fredonner depuis lundi en passant sur le trottoir de la rue de Pornichet. Le marronnier planté en 1890 a vu défiler bien des époques. « C’était un arbre classé remarquable dans le PLUI. Il a fait l’objet d’un diagnostic approfondi en 2013 » indique la ville de Saint-Nazaire. Il y a 10 ans, il montrait déjà des signes de faiblesse, la sève n'atteignant plus le haut de l'arbre. La succession de différents épisodes de sécheresses et de canicules a sans nul doute aggravé son état.

500 à 800 litres d'eau par jour

« Un tel arbre a besoin de 500 à 800 litres d'eau par jour » explique Zack Moullec de l'association Natur-Action. « C'est cette eau absorbée par l'arbre qui va ensuite créer un ilôt de fraîcheur » poursuit-il. L'association qui avec ses bénévoles, veille sur le patrimoine arboré depuis 20 ans, était attentive à la santé du marronnier. Après le signalement de natur-Action, les agents des services verts avaient aussitôt entrepris une opération de sauvegarde pour prolonger le plus possible l'existence de cet arbre très sensible au manque d'humidité. « En 2021, la zone de perméabilité autour de lui a été agrandie. Un petit merlon a été créé et l’arrosage est devenu plus régulier » explique la ville. Pourtant, après ce dernier printemps, très peu de départs de bourgeons et de feuilles ont été notés par les agents du services Paysage et nature en ville. La décision de l'abattre a aussi été prise pour des raisons de sécurité.

publicité

Le bois sera valorisé

Après évacuation, une seconde vie sera offerte à la dépouille du marronnier. « Le bois va être revalorisé par un artiste du Grand café et pourra être utilisé par les agents de la Ville pour de futurs décors d’évènements » indique la ville de Saint-Nazaire. Des habitants du quartier, attachés sentimentalement à cet arbre depuis leur enfance, ont également conservé en souvenir de petits morceaux. Qu'ils se consolent, ils pourront voir grandir un nouvel arbre pour les générations futures, puisqu'il est prévu une nouvelle plantation au même endroit. L'essence ce ce nouvel arbre n'a pas encore été choisie.

nos rubriques
Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Funz : Agence digitale & création de site internet à Saint-Nazaire