publicité
Publié le 06 Février 2024 à 16:00.

Saint-Nazaire : un accordeur au grand coeur offre un piano à La Fraternité

Le vieil instrument de l'association n'était pas réparable, Pascal Auffret a fait ce joli don pour que vive la musique.

Saint-Nazaire : un accordeur au grand coeur offre un piano à La Fraternité Pascal Cadier, trésorier de La Fraternité, et Pascal Auffret, accordeur, lors de la remise du piano / © La Fraternité

Claire Parichon, coordinatrice et animatrice à l'association La Fraternité, se rappelle avec émotion de ce lundi de la fin du mois de janvier. La visite surprise de l'accordeur de pianos Pascal Auffret lui met encore du baume au cœur, et elle s'en souvient à chaque fois que des mains courent depuis sur le clavier. Récit d'une rencontre et d'un beau cadeau.

Un instrument précieux pour l'association

Pascal Auffret est installé depuis plus de 20 ans dans le quartier de Saint-Marc-sur-Mer à Saint-Nazaire, où il propose ses services d'accordeur, de transport et de location de pianos. « La Fraternité m'a contacté pour réparer son vieux piano anglais » explique-t-il. L'instrument est bien fatigué, la remise à niveau semble difficile, et l'accordeur leur déconseille d'engager de tels frais.« J'ai bien senti que ce n'était pas à l'ordre du jour de dépenser cette somme » poursuit Pascal Auffret. Tout en rentrant à son dépôt, il réfléchit, car justement un piano vient de rentrer de location. Un petit piano allemand, qui fonctionne à merveille. « Je savais qu'avoir un tel instrument était précieux pour l'association, alors je l'ai offert sans contrepartie financière » explique-t-il.

« La musique, c'est aussi ce qui nous fait rester humain »

« Le cadre de notre vieux piano était cassé, j'ai contacté Pascal Auffret qui était déjà venu l'accorder » se souvient Claire Parichon. L'instrument avait été offert par un ami de Philippe Hui, chef d'orchestre de la Philharmonie des 2 Mondes il y a quelques années. Celui-ci vient d'ailleurs parfois répéter, pour offrir un moment de musique au sein de l'association qui vient juste de fêter ses 100 ans. « Le piano était cassé, mais l'association n'avait pas les moyens de le remplacer ou de le réparer » ajoute-t-elle. La Fraternité reçoit des publics en situation de précarité de toutes origines, et certains savent jouer de la musique. « L'instrument était apprécié de tous ceux qui ne peuvent en avoir un chez eux. La musique, ce n'est pas leur premier besoin, mais cela fait partie des choses qui font que l'on reste un être humain » ajoute-t-elle. Alors quand Pascal Auffret la rappelle pour lui annoncer qu'il arrive dans quelques minutes avec un piano, l'animatrice ne parvient d'abord pas à y croire. « C'est un très beau cadeau. La musique, on la joue pour soi-même et pour la partager avec les autres. C'est une belle histoire et une rencontre improbable qui nous a réchauffé le coeur à tous ». L'instrument continuera à animer La Fraternité, un prochain concert y sera proposé le 9 février prochain sur les airs irlandais de The Drewds.

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Presquileweb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire