publicité locale
Publié par Soizick David, le 28 Août 2023 à 23:24.

Saint-Nazaire : « 2023 est un excellent millésime pour le tourisme »

Les propositions de Saint-Nazaire Agglomération Tourisme et de Saint-Nazaire Côté Plage ont connu de forts taux de fréquentation en juillet et août.

La météo capricieuse, tantôt automnale tantôt caniculaire, n'a pas freiné les visites des destinations de Saint-Nazaire et de la Brière en juillet et août. Mieux. Ces dernières peuvent se féliciter de chiffres encore supérieurs aux années 2022 et 2019 (année de référence de l'avant Covid). Si les visiteurs viennent principalement des Pays de la Loire et de l'Île de France, une nouvelle clientèle du sud et de l'étranger a profité de la fraîcheur de la région. Le secret de ce succès ? Une offre complémentaire et des formats adaptés qui séduisent tous les publics, et un tourisme de connaissance et de savoir-faire capable d'intéresser les visiteurs enfants comme adultes. Des ingrédients incontournables pour la recette du succès de la destination, et un programme taillé pour les Nazairiens et leurs familles en visite.

Un pari Transitions XXL remporté

C'était l'une des grandes nouveautés de l'été. L'exposition Transitions XXL présentée au LIFE a attiré 19 108 personnes entre son ouverture le 1er juillet et le 27 août 2023. Habitants et touristes ont pu y découvrir en totale immersion, les aventures et innovations industrielles de la ville. Les portraits de métiers parfois méconnus y ont particulièrement intéressé le public familial. Le nombre de visiteurs reste inférieur à celui relevé pour la dernière exposition d'art contemporain au LIFE à la même date (environ 25 000) mais reste prometteur pour une première édition sur cette thématique. La fréquentation attendue des jeunes pour le mois de septembre devrait de surcroit permettre d'égaler les mêmes chiffres d'affluence. « L'exposition reste ouverte jusqu'au 24 septembre. Les Lycéens et collégiens viendront la visiter à leur tour, et une journée spéciale sera organisée en présence de l'Orientibus » annonce le maire de Saint-Nazaire David Samzun.

Quel a été le profil des touristes ?

La destination Saint-Nazaire attire principalement une clientèle de proximité, mais la part des étrangers est en hausse cet été (14% des visiteurs), ainsi que celle venant du sud de la Loire. C'est aussi le constat fait par David Samzun lors de sa visite aux halles dimanche dernier : « Les commerçants du marché ont noté une population touristique nouvelle » note-t-il. Des touristes climatiques en provenance de Nice, de Cannes ou de Lyon, qui fuyaient la canicule au sud. Les Britanniques étaient quant à eux moins nombreux, mais les Espagnols semblaient s'être donnés le mot pour se retrouver à Saint-Nazaire.

Le carton plein des visites industrielles et d'entreprises

« Tout ce qui tourne autour du savoir-faire intéresse » explique Céline Girard-Raffin, première Adjointe en charge du tourisme et présidente de Saint-Nazaire Agglomération Tourisme. « C'est un tourisme industriel de la connaissance et de l'enrichissement pour petits et grands » ajoute Pierre Sabouraud, directeur de Saint-Nazaire Renversante. Les visites aux Chantiers de l'Atlantique ont enregistré une hausse de 24% par rapport à 2022, et celles à Airbus Atlantic une augmentation de 12%. La nouvelle proposition de croisières au coeur du parc éolien en mer a également connu un fort succès. « Nous avons reçu des visiteurs locaux du Croisic, ou encore de la baie de Saint-Brieuc où sera construit le prochain parc en mer. Tous étaient désireux de comprendre les enjeux de l'éolien en mer » insiste Pierre Sabouraud. Le public parfois difficile des ados semble également y avoir trouvé son compte, heureux de découvrir « des visites différentes des musées traditionnels ».

Et la star de l'été est…

L'Espadon ! La récente restauration de l'impressionnant sous-marin n'y est pas étrangère. Le maximum de capacité des visites a été atteint durant cette période estivale et il faudra probablement augmenter la fréquence des visites l'année prochaine. « Le nombre annuel de visiteurs s'élève habituellement à 90 000. Nous avons déjà atteint 58000 visiteurs en un seul été » détaille Céline Girard-Raffin. Les visites de la base sous-marine ont elles-aussi connu une belle progression (+55%), leur format de 45 minutes adapté aux familles semble avoir séduit, tout comme celui de la visite du Tumulus de Dissignac (+38% par rapport à l'été dernier).

publicité

Le secret de ce succès ?

« Beaucoup d'animations sont gratuites ou très accessibles. C'est véritablement une offre pour les Nazairiens » insiste David Samzun. « Cet équilibre entre du payant et du gratuit permet de construire plus facilement son séjour » ajoute Pierre Sabouraud. Que les familles viennent à la journée ou pour une semaine, elles trouveront autour des visites tarifées des sites touristes, des animations pour compléter leur séjour. Les services de réservation en ligne offrent également de bons taux de fréquentation en facilitant l'organisation des journées. Dernière innovation en date, le Tiny Office installé à La Chaussée neuve depuis début juillet a convaincu les touristes en Brière, tout comme les habitants. Il a permis de leur présenter toute la diversité des différents ports de Brière, de Fedrun à Bréca en passant par La Chaussée Neuve.

Plus de 56 000 participants à Saint-Nazaire Côté Plages

la 7ème édition de Saint-Nazaire Côté Plages a connu une fréquentation sensiblement identique à celle de 2022, malgré quelques annulations, reports ou déports causés par la météo. La Médiathèque et la Ludothèque de plage ont connu un énorme succès, et la base nautique a elle-aussi bien fonctionné avec quelques 750 personnes qui ont profité d'activités nautiques dans la baie de Saint-Nazaire. Le nombre de temps fort avait été doublé cette année. Ils ont attiré plus de 22500 personnes. 3000 habitants des quartiers ont profité des concerts des Sérénades, et seule la fréquentation des spectacles de rue connait une légère baisse (8000 spectateurs contre 9921 en 2022).

Les restaurateurs font grise mine

« Nous avons pris le temps de demander leur retour aux différents acteurs du tourisme du territoire. Loueurs de vélos, de chalands, organisateurs de promenade… Ils sont unanimes, c'est une belle saison » constate Céline Girard-Raffin. Les hébergeurs ont eux aussi exprimé leur satisfaction, malgré une arrivée tardive des visiteurs après le 14 juillet. Seul bémol, les restaurateurs font grise mine à la fin de l'été : la météo a entraîné une baisse de fréquentation des terrasses, et l'inflation a bouleversé les comportements des visiteurs. « Les touristes ont fait leur choix, ils ont privilégié les visites et fait des économies sur la restauration » confirme Céline Girard-Raffin.

La saison n'est pas finie !

Il est encore trop tôt pour savoir si nous aurons la chance d'avoir un bel été indien le mois prochain, mais des rendez-vous attendent encore les derniers visiteurs ou les habitants. « Nous fêterons les 40 ans des journées européennes du patrimoine les 16 et 17 septembre prochain » rappelle Pierre Sabouraud. Un autre anniversaire historique sera célébré sur le bassin nazairien. Il vous reste à trouver lequel…

Annonces Immobilières
Maison / 1646

629 000 €

maison 6 pièces

Saint-Nazaire

569

703 000 €

maison 4 pièces

Saint-Brévin

Publicité Locale

Site web développé à Saint-Nazaire par

Funz : Agence digitale & création de site internet à Saint-Nazaire