Saint-Nazaire : l’Usine élévatoire inscrite aux Monuments historiques

Un projet de reconversion du bâtiment en brasserie-restaurant, remporté par Les Brassés, est en cours.

Saint-Nazaire : l’Usine élévatoire inscrite aux Monuments historiques © Duch - Wikimedia Commons
Publié le 06 Janvier 2021 à 19:13.

Le préfet de la Région des Pays de la Loire vient d’annoncer l’inscription de l’Usine élévatoire de Saint-Nazaire aux Monuments historiques. « Ce bâtiment exceptionnel du quartier du Petit-Maroc va ainsi bénéficier d’un statut particulier de protection permettant d’assurer sa mise en valeur, sa restauration et son ouverture au public dans une démarche de sauvegarde du patrimoine » s’est également réjoui la ville de Saint-Nazaire.

Une démarche de sauvegarde du patrimoine

Propriété du Grand Port Maritime de Nantes-Saint-Nazaire, l’ancienne usine élévatoire fut construite en 1907 et servit près de 80 ans à pomper l’eau de mer dans l’avant-port pour la renvoyer dans le bassin et le maintenir à flot. Désaffecté depuis 1989, le bâtiment fait également partie des rares édifices à avoir échappé aux bombardements. En 2012, l’ancien président de Région Jacques Auxiette souhaitait y ouvrir un musée dédié à la Loire, mais celui-ci ne vit jamais le jour faute de financement, et c’est en 2017 qu’un appel à manifestation d’intérêt fut lancé par le Grand Port « en vue de sa valorisation économique ». Parmi les critères de sélection du projet figuraient également l’ouverture au public de ce bâtiment historique et le respect de son architecture et de sa mémoire. L’appel à projet fut remporté par Les Brassés en vue d’une reconversion en brasserie restaurant.

Un projet de reconversion en brasserie

Contacté en décembre dernier par SaintNazaireNews, Gabriel Charrin des Brassés avait confirmé que le projet était toujours en cours, malgré le retard pris qui n’a pas permis une ouverture à l’été 2020 comme initialement prévue. Un permis de construire est actuellement en cours d’instruction, alors que le second associé Gildas Bretagne a annoncé dans le même temps quitter les Brassés. Le projet proposé devrait comprendre une activité de bar restaurant mais aussi une salle de brassage. Les Brassés n’ont pas encore confirmé si cette dernière activité serait maintenue, alors qu’ils ont ouvert une salle de brassage en juin dernier à Nantes, permettant une production jusqu’à 100 000 bouteilles par an.

Participez à la discussion sur notre page Facebook !
En ce moment
EN BREF PLUS DE BRÈVES
aux alentours
dernières vidéos
culture & patrimoine
food
shopping
Industrie
Politique
covid
La Baule
Pornichet
Guérande
Saint-Brévin
Trignac
Le Croisic

Site web réalisé par

PresquileWeb : Agence web & création de site internet à Saint-Nazaire